• Service de retour et de collecte d'articles réservés sans contact

    30/07/2020

    La BPO offre un service de retour et de collecte d’articles réservés sans contact à certaines succursales, avec un nouvel horaire de service.  

    • Les RETOURS sont acceptés seulement pendant les heures d’ouverture. Aucun rendez-vous n’est requis. Les dates d'échéance pour les articles empruntés précédemment ont été prolongées et les frais de retard suspendus. 
       
    • À partir du lundi 27 juillet, les rendez-vous ne sont plus requis pour la COLLECTE D’ARTICLES. Vous pouvez récupérer vos articles disponibles en tout temps durant les heures d’ouverture des succursales offrant le service sans contact. 
       
    • La succursale Rosemount (emplacement temporaire) offrira le service en bordure de rue à partir du lundi 27 juillet. La collecte d'articles se fait sur rendez-vous seulement à cette succursale. 
       
    • MISE À JOUR: À partir du lundi 17 août, des services additonnels seront offerts à certaines succursales et de nouvelles succursales réouvriront. Trouvez les détails.
       

    Le port du masque est obligatoire dans les succursales de la Bibliothèque publique d'Ottawa, conformément au Règlement temporaire sur le port obligatoire d’un masque. 

    Pour toute information sur les cartes de bibliothèque, les programmes virtuels, ou autre, communiquez avec InfoService par téléphone ou courriel. 

You are here

Bénévole Alissa Campbell du projet Grandir Bio nous parle de son expérience

Transcription

Cindy Lebas: Bonjour, mon nom est Cindy Lebas, je suis bibliothécaire à la Bibliothèque Publique d’Ottawa. Récemment, j’ai eu le plaisir de discuter avec Alissa Campbell, bénévole pour le projet Grandir Bio. Nous avons discuté au potager de l’école alternative Churchill.
Alissa Campbell : Notre programme Grandir Bio c’est un programme de Cultivons Biologique, c’est un programme qui est maintenant dans sa dixième année. Puis on fait beaucoup d’éducation autour des potagers et aussi autour des fermes. Et une des choses qu’on fait c’est qu’on aide aux écoles à Ottawa à construire des jardins dans leur cours d’école comme un outil pédagogique. J’ai commencé en étant bénévole, pour une année j’ai fait du bénévolat avec le programme et j’ai beaucoup aimé et ensuite j’ai eu l’opportunité de prendre la position de coordonnatrice du projet. J’ai travaillé pendant trois ans et puis quand il est venu temps de passer à autres choses je suis restée comme bénévole sur le comité.
J’aime beaucoup voir l’enthousiasme des étudiants, des jeunes. Souvent on entend des enseignants [dire] qu’avoir un potager à l’école, ça répond au besoin de plusieurs élèves qui ont de la difficulté en salle de classe, parce que le jardin est tellement…., c’est une expérience différente qui est tactile, qui est dehors dans un environnement vraiment différent.