You are here

8 mythes sur la vie en maison de retraite

15/08/2019

8 mythes sur la vie en maison de retraite

 

Si on parlait de la vie en maison de retraite et de ses effets sur les personnes âgées, leurs proches aidants et leur famille, sauriez-vous distinguer la fiction de la réalité?

 

Voici les mythes les plus répandus chez nos clients à propos des maisons de retraite ou de soins infirmiers.

 

1. Les maisons de retraite et les maisons de soins infirmiers, c’est la même chose.

 

Essayons d’y voir plus clair.

 

Les maisons de retraite sont des résidences privées dont la spécialité est d’offrir un environnement chaleureux à leurs résidents. Elles ont une allure et une atmosphère qui va de ce que j’aime appeler « nid chaleureux » à « villa immaculée ». Il y en a pour tous les goûts; il s’agit simplement de trouver chaussure à son pied.

 

Comme les maisons de retraite sont administrées par des organismes privés, il est impossible d’obtenir une subvention pour couvrir une partie des frais; il existe toutefois des crédits d’impôt, notamment pour les vétérans. Commencez par jeter un coup d’œil à notre page de ressources.

 

Dans chaque maison, le prix total du loyer est divisé en deux parties : la « partie loyer » et la « partie soins ». La partie loyer est régie par la Loi de 2006 sur la location à usage d’habitation, mais aucune réglementation ne s’applique à l’autre partie. Il faut toutefois mentionner que la plupart des institutions calculent leur augmentation annuelle du prix des soins en fonction de l’augmentation prévue par la Loi.

 

Les maisons de retraite de l’Ontario doivent être membre de l’Office de réglementation des maisons de retraite et se soumettre à sa réglementation stricte. Toute mauvaise conduite est signalée sur le site Web de l’Office.

 

À Ottawa, vivre en maison de retraite peut coûter entre 1 850 $ et 11 000 $ par mois. Mais ne laissez pas ces chiffres vous effrayer! Il y a de nombreux facteurs à prendre en considération lorsque l’on prévoit son budget : dimensions de l’unité, soins requis, emplacement.

 

Les maisons de soins infirmiers relèvent du domaine public. Elles se spécialisent dans les soins avancés et sont subventionnées par le gouvernement. Elles sont soumises à une réglementation stricte du ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario, qui fixe les prix des logements et en assure la régulation et l’examen. Pour en savoir plus, consultez la Loi de 2007 sur les foyers de soins de longue durée.

 

Les réseaux locaux d’intégration des services de santé (RLISS) sont chargés de tenir les listes d’attentes pour les maisons de soins infirmiers. Pour avoir une place, il faut ouvrir un dossier avec eux et passer par certaines étapes. Le nombre de personnes sur les listes d’attente va actuellement de 1 à plus de 900.

 

Le coût de la vie en maison de soins infirmiers se situe plus ou moins entre 1 850 $ (chambre de base) et 2 700 $ (chambre privée).

 

2. Il y a une longue liste d’attente pour entrer en maison de retraite.

 

Contrairement aux maisons de soins infirmiers, les maisons de retraite ont rarement une liste d’attente. Les rares fois où cela se produit, c’est lorsqu’un client cherche une unité de deux chambres dans un emplacement précis. Il arrive aussi que certains emplacements dans la ville aient une liste pour certaines unités.

 

Bien que les listes d’attente soient rares, nous conseillons toujours à nos clients d’entamer le processus le plus tôt possible. Sauf exception, si vous commencez la recherche deux à trois mois avant la date d’emménagement voulue, vous devriez avoir amplement de temps.

 

3. Je vais perdre mon indépendance en emménageant dans une maison de retraite.

 

Nos clients vivent des situations variées, mais ce sont toujours les personnes très indépendantes qui hésitent le plus entre rester chez eux et déménager.

 

Selon notre expérience, si vous avez de l’intérêt pour la vie en maison de retraite et avez l’argent nécessaire, vous trouverez la résidence parfaite pour vous! Pour nos clients indépendants, il y a toujours de bonnes raisons de rester ou de partir.

 

Les raisons de partir :

 

  • Vous avez de la difficulté à vous acquitter de toutes vos tâches à la maison (le ménage, l’entretien extérieur, la préparation des repas ou autre);
  • Les escaliers commencent à vous poser problème, et vous courrez le risque de tomber.
  • Vous avez de la difficulté à sortir de la maison pour vous rendre à vos rendez-vous ou faire les courses;
  • Vous avez peu ou pas de liens sociaux, ce qui vous met dans une situation d’isolement malsaine.

 

À Ottawa, certaines maisons de retraite ont des chambres avec une cuisine complète (même si elles sont peu nombreuses). Pour les personnes qui tiennent à préparer leurs propres repas, mais qui souhaitent profiter d’autres services, il s’agit d’un bon compromis.

 

D’un autre côté, les personnes âgées qui ne souhaitent plus cuisiner et faire le ménage ont maintenant plus de temps libre pour faire d’autres activités (plus agréables).

 

4. On reçoit moins de soins en maison de retraite qu’en maison de soins infirmiers.

 

En fait, contrairement à ce que l’on pourrait penser, les maisons de retraite peuvent fournir tout autant de soins que les maisons de soins infirmiers; cela entraîne toutefois des coûts supplémentaires.

 

En raison des longues listes d’attentes pour entrer en maison de soins infirmiers, les maisons de retraite ont pris le relais et offrent ces services depuis bon nombre d’années.

 

Il est important de savoir où vous pouvez trouver ce genre de soins spécialisés. Les conseillères de Tea & Toast font fréquemment des visites dans ces établissements et peuvent trouver ce que vous cherchez (en une fraction du temps que vous auriez dû y consacrer!). De plus, il est toujours bon de savoir quand et comment une maison de retraite peut fournir un type de soins particulier pour que vous puissiez vous préparer.

 

5. Je ne peux pas emmener mon animal de compagnie en maison de retraite.

 

C’était le cas auparavant, mais comme les maisons de retraite adaptent de plus en plus leurs services aux besoins de leurs clients, il n’est pas rare que les animaux soient acceptés. Certains établissements ont même des chiens et chats résidents!

 

Mais ne vous emballez pas trop vite : votre chien doit être de taille petite à moyenne, et les petits animaux sont souvent les bienvenus.

 

6. Faire emménager un proche dans une maison de retraite est égoïste ou cruel.

 

Beaucoup d’aidants s’occupent de leur proche depuis longtemps, parfois même des années.

 

Au fur et à mesure que la fatigue s’installe (ce qu’on appelle l’« épuisement des proches aidants »), les aidants cherchent d’autres solutions pour leur proche. Cette décision est souvent chargée de stress, de culpabilité, de pression et d’épuisement en général. Parfois, les aidants sont soumis à la pression des membres de leur famille pour continuer à jouer ce rôle, car ces derniers ne comprennent pas les répercussions sur leur vie.

 

Vous avez le droit de demander de l’aide, point final. Votre santé est importante aussi. Le fait de chercher une autre option pour les soins de votre proche ne fait pas de vous une mauvaise fille, un mauvais fils, un mauvais aidant. Les maisons de retraite peuvent non seulement fournir davantage de soins à votre proche, mais elles vous offrent aussi la chance de redevenir la fille, le fils, le membre de la famille ou l’ami que vous êtes.

 

7. Les personnes âgées sont mieux à la maison que dans une maison de retraite.

 

Nous vivons tous des situations différentes. Chez Tea & Toast, nous considérons que si vous êtes en sécurité, heureux et entre de bonnes mains chez vous, c’est là que vous devez être.

 

Par contre, il y a des situations où la maison de retraite pourrait être une meilleure option, par exemple (en plus des raisons déjà mentionnées) lorsqu’il vous faut l’assistance de deux personnes.

 

En effet, lorsqu’il faut deux intervenants pour déplacer une personne quand elle doit bouger ou se rendre quelque part, il est plus difficile pour elle de rester à la maison, car on peut difficilement prévoir quand elle voudra se déplacer, aller aux toilettes ou retourner se coucher. Cela implique la disponibilité de deux intervenants presque 24 h sur 24, ce qui est très coûteux. Opter pour une maison de retraite ou de soins infirmiers peut être le meilleur choix dans ces conditions.

 

Le choix d’emménager ou non dans une maison de retraite dépend aussi de votre niveau d’indépendance. Si vous vous trouvez isolé ou en danger, c’est une excellente raison de songer à déménager.

 

8. Il vaut mieux que mon proche reste à la maison s’il a des troubles de mémoire.

 

Beaucoup de familles ont l’impression qu’il vaut mieux qu’un proche qui reçoit un diagnostic de démence ou de la maladie d’Alzheimer reste à la maison le plus longtemps possible pour sa sécurité et son bonheur.

 

D’après mon expérience, les décisions qui accompagnent les cas de démence et de maladie d’Alzheimer sont les plus difficiles à prendre. Est-ce qu’on garde la personne chez elle? On la déménage? Si oui, quand?

 

Nous avons souvent constaté que plus votre proche déménage tôt, plus il y a de chances qu’il s’adapte à son nouvel environnement. De plus, le personnel sera en mesure d’apprendre à le connaître avant que la maladie ne soit trop avancée, et ils pourront surveiller les signes indiquant qu’il faut adapter ses soins.

 

Ce genre de choses nous arrive souvent; nous avons accompagné tant de familles dans cette situation que nous en sommes maintenant des experts. Le plus souvent, une fois que les personnes âgées ont emménagé, elles s’installent dans leur routine et sont moins stressées. Les membres de leur famille sont aussi moins stressés, puisque plusieurs personnes s’occupent de leur proche.

 

Il ne fait aucun doute que la vie en maison de retraite n’est pas un concept simple. Les personnes âgées et les aidants ont beaucoup de besoins différents. Heureusement, plusieurs options sont à leur disposition pour répondre à ces besoins, quels qu’ils soient.

 

Parlez avec une conseillère de Tea & Toast aujourd’hui pour en savoir plus sur les maisons de retraite et les foyers de soins de longue durée. Appelez au 613-698-1319, écrivez à l’adresse info@teaandtoast.ca ou visitez le www.teaandtoast.ca.

 

Cet article a été rédigé par Amy Friesen, fondatrice et présidente-directrice générale de Tea & Toast Inc.