You are here

  • MISE À JOUR – Annonce du gouvernement provincial concernant les bibliothèques publiques et la cueillette d’articles

    15/05/2020

    Nous nous réjouissons de l’annonce du gouvernement provincial : à la première phase de réouverture de la province, les bibliothèques, pourront offrir des services de cueillette d’articles.

    Pour être en mesure de proposer ces services tout en protégeant la sécurité de nos employés et de nos clients, nous avons beaucoup de pain sur la planche. La reprise de nos services physiques doit en effet tenir compte des exigences de distanciation physique et des besoins en équipement de protection individuelle, et prévoir la mise en place de mesures d’hygiène accrues et de nouveaux protocoles pour les employés et les clients. Nous préparons une stratégie qui nous permettra d’offrir – aussitôt que possible en en toute sécurité – un service de cueillette des articles demandés.

    Dès que nous aurons d’autres renseignements sur les nouvelles modalités de ce service, nous les publierons sur toutes nos plateformes.

    Merci de votre patience pendant que nous traversons cette situation qui évolue rapidement.

     

    ***

    Toutes les succursales de la BPO, les arrêts du Bibliobus et les services de livraison à domicile sont fermés temporairement jusqu'au 30 juin 2020.  Cette fermeture est en réponse aux conseils de Santé publique Ottawa (SPO) concernant la COVID-19 (coronavirus) pour la santé et la sécurité de notre communauté. Nous continuerons à surveiller la situation et à nous ajuster au fur et à mesure qu'elle évolue. Veuillez noter qu'en ce moment : 

     

    • Les dates d'échéance pour tous le matériel emprunté ont été prolongées et les frais de retard suspendus;

    • Les postes de retour sont fermés. Gardez vos articles empruntés jusqu'à la réouverture des succursales;

    • Les articles demandés ont été suspendus et les dates d'expiration des articles demandés ont été prolongées - incluant les prêts entre bibliothèques; 

    • La location des salles de réunion est annulée et les frais sont en train d'être remboursés;

    • Les réservations d'ordinateurs, les programmes, les événements et les activités de sensibilisation sont annulés; et

    • Les cartes de la BPO expirées ou sur le point d'expirer ont été prolongées.

     

    Continuez à utiliser la Bibliothèque en ligne :

     

    • Visitez le site web de la BPO et notre nouvelle section S'isoler sans s'ennuyer pour découvrir une richesse de contenu numérique, des nouvelles et des idées.

    • Contactez InfoService par téléphone ou par courriel pour accéder au contenue numérique de la BPO avec votre carte temporaire.

    Obtenez une carte temporaire ici.

     

    Nous vous remercions de votre patience et de votre soutien, et nous espérons vous revoir bientôt en ligne et en personne.

     

     

Coups d’œil : entrevue avec une nouvelliste

web image for 50+ Short Story Contest
04/05/2018

 

Dans le cadre de notre Concours de nouvelles 50 ans +, nous avons posé quelques questions à l’auteure primée et juge du concours, Michèle Vinet, sur son métier.

 

 

  • Depuis combien de temps écrivez-vous de la fiction?

J'écris de la fiction depuis que je suis enfant. C'était pour moi un passe-temps très agréable. Ça le demeure toujours.

 

  • Pourquoi avez-vous choisi d’écrire de la fiction, et des nouvelles en particulier? Qu’est-ce que l’écriture vous apporte?

J'écris de la fiction pour permettre un certain détachement du réel et un envol particulier de l'imagination. Un roman exige de l'haleine, alors que la nouvelle est moins longue. Les défis sont semblables, toutefois, la nouvelle exige une plus grande concision.

 

  • Sur quoi travaillez-vous présentement?

Je travaille sur un prochain roman.

 

  • Selon vous, la promotion des nouvelles pose-t-elle des défis différents de la promotion des romans? Comment faites-vous la promotion de vos nouvelles?

Comme pour toute publication, il s'agit de faire une recherche appropriée et de les offrir à une maison d'édition en espérant qu'elles soient acceptées!

 

  • Avez-vous un endroit préféré pour écrire? Ou pour trouver l’inspiration?

Je préfère les bistrots et les cafés car j'ai besoin d'avoir la vie devant moi pour travailler.  Pour moi, être assise devant un écran ne mène à rien du tout.

 

  • Avez-vous un nouvelliste préféré?

Je crois que le plus célèbre nouvelliste est Guy de Maupassant. Lire ses nouvelles peut servir de formation.

 

  • Quelle est la recette du succès, selon vous?

Il n'y a pas de «recette du succès». Écrire et réécrire est un rigoureux travail. Pour prendre la plume, il faut avoir beaucoup lu.

 

  • Comment combattez-vous le syndrome de la page blanche?

Je crois que le syndrome de la page blanche n'existe pas. Lorsque l'écrivain est incapable de travailler, c'est que son ego fait des siennes. Il faut accepter de ne pas contrôler. Il faut laisser aller et laisser venir. Il y a là de belles découvertes à faire.

 

 

 

L’écriture vous intéresse? Participez à un de nos ateliers d’écriture offerts dans le cadre du Concours de nouvelles 50 ans+! Suivez ce lien pour une liste complète des ateliers offerts.

 

 Michèle Vinet est l’auteure de L’enfant-feu, Jeudi Novembre, et Parce que chanter c’est trop dur. Elle est lauréate de plusieurs prix, dont le Prix littéraire Le droit 2017 pour L’enfant-feu, et les Prix Émile-Ollivier 2012 et Prix littéraire Trillium 2012 pour Jeudi Novembre.

 

Michèle Vinet by OPL_BPO_Comms

Michèle Vinet est l’auteure de L’enfant-feu, Jeudi Novembre, et Parce que chanter c’est trop dur, et lauréate de plusieurs prix littéraires. *** Michèle Vinet is the author of L’enfant-feu, Jeudi Novembre, and Parce que chanter c’est trop dur. She has won several literary awards.