You are here

J’aimerais que mon enfant apprenne le français

11/09/2020

Il existe beaucoup de raisons pour enseigner le français à vos enfants : pour stimuler leur imagination, pour développer leurs habiletés de résolution de problèmes, afin de leur offrir une facilité à voyager à travers le monde et à apprendre d’autres langues ou encore pour leur ouvrir davantage de portes sur le marché du travail plus tard. Coup de chance : vous vivez dans une ville bilingue et un pays bilingue, et ce ne sont pas les occasions d’apprentissage qui manquent!

 

Sans être complètement bilingue, un tel projet peut sembler intimidant. Vous n’êtes pas seuls. Personnellement, j’ai fini par reporter le projet parce que…

  • J’ai pensé qu’il serait plus facile de laisser les enseignantes et enseignants s’en occuper une fois que mes enfants entreraient à l’école.

  • J’ai pensé qu’il valait mieux qu’ils apprennent d’une personne dont le français est la langue maternelle.

  • Mes enfants ne voulaient pas que je leur parle en français.

  • Ils ne comprenaient pas ce que je leur disais.

  • J’étais gênée par mon accent et par mes erreurs.

La bonne nouvelle (pour moi et pour vous!), c’est qu’il n’est jamais trop tard pour s’y mettre. Certes, il est préférable de commencer tôt, mais même un adulte profitera des nombreux bénéfices associés à l’apprentissage d’une langue seconde. Aujourd’hui, si quelqu'un me donnait ces raisons-là, je répondrais :

  • Oui, vous pouvez attendre que votre enfant apprenne le français à l’école, mais en l’initiant à la langue dès maintenant, vous l’aiderez à être plus confiante ou confiant et vous lui donnerez une longueur d’avance.

  • Oui, l’idéal est d’apprendre le français d’une personne dont c’est la langue maternelle, mais on ne peut pas tout avoir. C’est la vie, comme on dit !

  • Oui, vous avez un accent... mais tout le monde en a un, quelle que soit la langue.

  • Oui, ils rechigneront, mais ne rechignent-ils pas aussi lorsqu’ils doivent aller dormir ou se laver les mains avant de manger? Tout comme vous trouvez des moyens de rendre ces moments amusants, vous pouvez rendre l’apprentissage du français agréable (oui, ça peut très bien l’être !) et intégrer ces activités à votre quotidien.

  • Oui, ils auront de la difficulté à vous comprendre, mais soyons réalistes... ils ne vous comprennent probablement pas toujours en anglais non plus! C’est d’ailleurs le principe de base de l’apprentissage. Faites appel à des synonymes, répétez vos idées et persévérez.

  • Oui, il se peut que vous fassiez des erreurs, mais vous montrerez ainsi à votre enfant qu’apprendre, c’est aussi se tromper.  

Maintenant que vos propres craintes sont apaisées, parlons des ressources qu’offre la Bibliothèque pour vous aider. N’ayez crainte, elles conviennent aussi à ceux et celles qui doivent dépoussiérer des notions de français remontant à l’école primaire !

 

Cliquez ici pour accéder aux ressources destinées aux parents d’enfants d’âge préscolaire.

Cliquez ici pour accéder aux ressources destinées aux parents d’enfants d’âge scolaire