État d'urgence provincial : Impact sur les services de la BPO

20/01/2021

Les services de la BPO ne sont pas affectés par l’annonce provinciale du mardi 12 janvier. Le service de retour et de collecte d’articles réservés en bordure de rue continuera aux succursales ouvertes.

Les heures d'ouverture demeureront les mêmes pour la plupart des succursales. Les succursales de Greely, North Gower et Richmond modifieront leurs horaires pour fermer à 20h, et tous les arrêts de Bibliobus fermeront à 20h.

Pour les détails sur les services actuels, veuillez consulter cette page.

DEMANDES :  Si vous ne pouvez pas récupérer vos demandes disponibles avant la date limite, vous pouvez les annuler depuis votre compte en ligne ou en communiquant avec Infoservice.

You are here

La parole (et l’écoute)

30/11/2020

C’est à l’écoute des autres que les enfants amorcent leur apprentissage de la parole. L’une des choses les plus simples que vous puissiez faire pour préparer votre enfant à l’apprentissage de la lecture, c’est de lui parler dès sa naissance.

Voici quelques raisons expliquant l’importance de cette pratique :

  • Un enfant qui vous entend parler se familiarisera avec les sons et les parties du discours.
  • En intégrant de nouveaux mots et de nouvelles informations à vos conversations avec l’enfant, vous l’aiderez à enrichir son vocabulaire et ses connaissances générales, ce qui facilitera le contact avec la lecture en temps et lieu.
  • Le fait de parler de différentes formes avec son enfant (ou de lui présenter l’alphabet, ou de souligner les différences et les ressemblances entre deux éléments) le préparera à reconnaître une multitude de lettres et de symboles.
  • Parler à un enfant du concept de symboles et de logos l’aidera à comprendre que des groupes de lettres (les mots) et des images peuvent avoir un sens (par exemple, un panneau de tortue affiché dans une rue signifie « passage de tortues »).
  • Demandez à votre enfant quel genre de livres il aimerait lire, et parlez-lui de livres que vous avez déjà lus ensemble. Cette stratégie vous aidera à lui faire aimer certains livres en particulier, et sa motivation n’en sera que plus grande!

La beauté de cette pratique, c’est que vous pouvez vous y adonner n’importe quand! Et c’est probablement ce que vous faites déjà. L’objectif, bien sûr, est de donner un rythme naturel à la conversation. Inutile de parler à votre enfant sans cesse : vous seriez tous deux à bout de souffle!

La parole : trucs et conseils

0 à 12 mois

Lorsque vous parlez à votre bébé, il se familiarise avec les sons que vous produisez. Vous pouvez avoir une « conversation » avec lui dès qu’il commence à émettre des sons. Si vous écoutez attentivement son babillage, vous remarquerez qu’il vous répond en reproduisant les sons qu’il entend depuis la naissance.

Voici quelques trucs :

  • « Discutez » avec votre bébé lorsqu’il semble vouloir interagir : réagissez à son babillage et à ses gestes en posant des questions, en suggérant des réponses ou en décrivant votre environnement.
  • Pointez des objets en les nommant (« Regarde! Une banane! », « Voilà ton manteau », etc.).
  • Cette pratique aidera votre enfant à associer un objet à son nom.
  • Quand vous parlez à votre enfant, appelez-le par son nom : il aura plus de facilité à l’apprendre!
  • Répétez souvent.

12 à 24 mois

À mesure qu’un enfant grandit, il commence à suivre des consignes, à répéter ce qu’il entend et à répondre dans ses propres mots. Graduellement, il finit par former des phrases. Le fait d’écouter votre enfant est un élément essentiel de vos échanges au quotidien. En lui demandant de raconter des événements ou de parler de ce qu’il connaît, vous l’aidez à acquérir des notions qui lui permettront, un jour, de comprendre ce qu’il lira.

  • Parlez de ce que vous vous préparez à faire : « On va au parc, tu pourrais te balancer! Ou bien essayer la glissoire? Qu’est-ce que tu en penses? »
  • Parlez de ce que vous êtes en train de faire : « Wow, nous voilà au parc! Qu’est-ce que tu vois? Vois-tu les balançoires? De quelle couleur sont-elles? Et maintenant, tu te balances sur la balançoire! »
  • Parlez de ce que vous avez fait : « On a eu du plaisir au parc, non? Tu t’es balancé sur la balançoire bleue, te souviens-tu jusqu’où tu es allé? As-tu glissé? Wow, c’est vrai? Tu as glissé tout seul?! »
  • Pointez les lettres et les affiches (panneaux d’arrêt, logos, première lettre du nom de l’enfant, etc.).
  • Posez des questions et écoutez les réponses, même s’il s’agit de babillage.
  • Pointez les affiches, les nombres et les lettres : « Vois-tu le panneau d’arrêt? Qu’est-ce que ça veut dire? »

2 ans et plus

À partir de deux ans, les enfants peuvent comprendre des récits plus complexes. Ils voudront vous raconter leurs propres histoires ou répéter celles qu’ils connaissent déjà, et ils auront leurs propres idées et opinions. Si vous vous prêtez au jeu, vous pouvez avoir une véritable conversation avec un enfant de cet âge. Puisqu’elles débordent de créativité et d’inventivité, ces conversations sont, selon moi, souvent les meilleures.

  • Demandez à votre enfant son opinion : « Penses-tu que je devrais porter mon chandail orange, ou mon chandail bleu? »
  • Posez-lui une question hypothétique : « Si tu ne pouvais manger qu’un seul fruit pour toujours, ce serait lequel? Pourquoi? »
  • Demandez-lui d’inventer une histoire d’après les images d’un livre.
  • Parlez-lui de l’époque où il était bébé (un sujet favori des tout-petits!).
  • Parlez de quelque chose qui est évidemment faux pour voir ce que l’enfant vous répond, par exemple : « Hier, au parc, quand tu t’amusais sur la balançoire bleue après avoir glissé sur la glissoire rouge, un vaisseau spatial est atterri. Tu te souviens, les extraterrestres nous ont donné une grosse collation de jujubanktous? »
  • Vous pouvez lui demander d’imaginer un voyage fantastique : « Si tu partais en voyage dans l’espace, qu’est-ce que tu emporterais? Tu partirais pour combien de temps? »

Bien entendu, vous pouvez discuter avec votre enfant durant une séance de lecture :

    • Posez-lui des questions :

      • Combien y a-t-il de loups sur cette page?
      • Cette fleur, de quelle couleur est-elle?
      • Tu penses qu’il arrivera quoi, ensuite?
    • Parlez-lui du rapport entre le livre et le monde qui l’entoure :
      • As-tu déjà vu une fleur qui ressemble à celle-ci?
      • As-tu déjà vu un train?
      • Te souviens-tu de quand tu as/nous avons…?
    • Plus vous interpellerez votre enfant à propos de vos lectures, mieux vous pourrez comprendre quel est son genre favori.

Surtout, peu importe votre approche, ne vous posez pas trop de questions. Prenez le temps d’écouter votre enfant, et n’oubliez pas de…

CHANTER

LIRE

ÉCRIRE

JOUER