You are here

Le rôle de rassembleur des communautés de la BPO : point de vue d’une résidente

05/09/2018

Résidente d’Ottawa, Amanda Carver a récemment décidé d’utiliser Twitter pour témoigner de sa gratitude aux personnes qui font maintenant partie de sa vie et à la communauté qui s’est construite autour d’elle lorsqu’elle s’est jointe au groupe Bébés à la biblio à la Bibliothèque publique d’Ottawa (BPO) il y a sept ans :

 

Son gazouillis se lit ainsi :

Les communautés bien conçues et bien organisées améliorent la vie. Après mon premier accouchement, j’ai eu besoin de soutien et d’entrer en relation avec d’autres personnes. Je me suis donc jointe à Bébés à la biblio deux fois par semaine à @opl_bpo. Sept ans plus tard, nous échangeons toujours ensemble et nous nous soutenons les uns les autres. Je remercie les personnes avec lesquelles je partage ma vie (et je vais enfin essayer le SUP yoga).

 

Comme la vision de la BPO est de Créer une collectivité et transformer des vies, ce gazouillis a très fortement interpellé ses employés.

 

L’équipe des communications de la BPO a été tellement touchée qu’elle a communiqué directement avec Amanda pour en savoir plus sur son lien avec la Bibliothèque.

 

BPO : Quand avez-vous commencé à venir à la BPO?

 

A.C. : J’étais déjà allée à la bibliothèque quelques fois avant d’avoir des enfants, mais après la naissance de ma fille, il est devenu important pour moi d’établir des liens dans la communauté et de sortir de chez moi. Je ne voulais pas passer la totalité de mon congé de maternité seule à la maison avec mon bébé. Lorsque mon bébé a eu trois mois, j’ai commencé à l’emmener à Bébés à la biblio chaque semaine. Maintenant, je viens encore régulièrement à la succursale locale avec mes enfants pour choisir des livres.

 

BPO : Comment avez-vous découvert votre communauté de parents à la BPO?

 

A.C. : Beaucoup d’entre nous restaient à la fin de la rencontre à la bibliothèque. Nous parlions de difficultés liées aux soins à donner à un nouveau-né et nous partagions les solutions et les ressources que nous lisions. Ces rencontres se sont transformées en réunions hebdomadaires autour d’un café et en séances de jeux dans le parc. Quand les enfants sont entrés à la garderie, nous avons organisé des soirées entre mamans et maintenant, nous inscrivons nos enfants aux mêmes activités.

 

BPO : Que signifiaient ces rencontres régulières pour la nouvelle maman que vous étiez?

 

A.C. : Pour la nouvelle maman que j’étais, les rencontres ont été une bouée de sauvetage. Aucun de mes amis n’avait d’enfants à ce moment-là et je n’ai pas de famille en ville, alors j’avais vraiment besoin de quelqu’un qui pourrait me donner du soutien et m’aider à apprendre. Ce groupe est devenu mon réseau de parents et l’est toujours. Maintenant, nous nous soutenons mutuellement lorsque nous faisons face à des difficultés avec l’école, la discipline et les enfants qui vieillissent.

 

BPO : Sur Twitter, vous avez dit que les communautés bien conçues et bien organisées améliorent la vie. Comment pensez-vous que les bibliothèques publiques s’intègrent à cette affirmation?

 

A.C. : Une communauté doit être plus que l’endroit où l’on vit. Les gens doivent élargir leur compréhension que ce qu’est une bibliothèque : c’est plus qu’un lieu où sont entreposés des livres. Une bibliothèque est un carrefour communautaire. Votre bibliothèque locale offre des cours et des leçons sur des sujets très diversifiés, et j’en ai également profité. Vous pouvez emprunter plus que des livres : c’était formidable de pouvoir mettre la main sur des laissez-passer pour des visites au musée lorsque j’étais en congé de maternité, et cela nous a donné l’occasion de sortir et d’apprendre tout en respectant notre budget. La programmation de la semaine de relâche est formidable et permet aux enfants de rester actifs et dynamiques pendant le congé scolaire. Les bibliothèques donnent l’occasion d’entrer en relation avec sa communauté et de se réunir.

 

BPO : Un mot pour conclure?

 

A.C. : Communiquez avec votre bibliothécaire ou le personnel de votre bibliothèque locale et renseignez-vous sur ce qu’une bibliothèque moderne vous offre et de quelle façon elle peut améliorer votre vie. Ma bibliothèque a tellement amélioré ma vie, bien plus que je n’aurais jamais pu l’imaginer.