You are here

Leanne Simpson

Indigenous page logo
11/06/2018

Ayant grandi au Québec, j’ai souvent visité des cabanes à sucre, fascinée par ces tubes que l’on fixe aux érables pour en recueillir la sève, mais je ne verrai plus jamais l’entaillage de la même façon après avoir lu « Plight », la première nouvelle dans This Accident of Being Lost, recueil primé de Leanne Simpson. Cette nouvelle raconte l’histoire de trois jeunes gens qui posent des affiches dans un quartier embourgeoisé de Toronto afin de prévenir les résidents que la sève de leurs érables sera recueillie pour être transformée en sirop. Une grande fierté se dégage de cette démarche d’appropriation d’une part, même modeste, des ressources et des traditions Mississauga ancestrales; le récit suit aussi avec beaucoup d’humour les tentatives de ces jeunes de se tailler une place dans le monde moderne et leur anticipation des réactions du voisinage. « J’ai pensé appeler ça de l’art performatif : les Blancs adorent ça, et si c’était l’automne, à la Nuit Blanche, on deviendrait de vrais héros de l’art autochtone contemporain », dit l’un des protagonistes.

Si cette citation vous a arraché un rire – même jaune – vous adorerez This Accident of Being Lost, finaliste pour le prix Rogers Writer’s Trust Fiction. « Plight » nous montre la voie à suivre, collectivement, pour décoloniser nos espaces et reconnaître nos préjugés et nos limites.

Dans une critique récente parue dans le Globe and Mail, Phoebe Wang décrit comment l’écriture de Leanne Simpson, dans This Accident of Being Lost, « éduque le lecteur sans prétendre posséder toutes les réponses. En fait, c’est le malaise et l’incertitude émotionnelle des personnages qui confèrent au livre son étrange magnétisme. J’ai été saisie par la générosité avec laquelle l’auteure parle de ses expériences et nous invite à nous remettre en question, à nous égarer. J’ai beaucoup aimé que l’on bouleverse mes idées préconçues sur les Autochtones vivant en milieu urbain, au fil de la prose désinvolte et empreinte de sagesse, de poésie et d’humour riches qui fait le matériau de ces nouvelles ».

https://www.theglobeandmail.com/arts/books-and-media/book-reviews/leanne-betasamosake-simpsons-this-accident-of-being-lost-and-gwen-benaways-passage-reviewed-multiple-realms/article34516107/

Cette perle est une excellente introduction à l’univers de Leanne Simpson, qui a publié plusieurs autres romans, recueils de poésie et nouvelles. Également musicienne, l’auteure a lancé son deuxième album, f(l)light, en 2016; vous trouverez d’ailleurs un vidéoclip tiré de cet album sur le site Web de la BPO. Leanne est Michi Saagiig Nishnaabeg et membre de la Première Nation d’Alderville.

Vous trouverez ci-dessous la liste complète des œuvres de Leanne Simpson en prêt à la BPO.

https://ottawa.bibliocommons.com/list/share/69429559_ottawagoodreads/1196564647_works_by_leanne_betasamosake_simpson

Pour découvrir d’autres excellentes œuvres de fiction autochtones, suivez le lien ci­dessous vers notre catalogue thématique.

https://ottawa.bibliocommons.com/list/share/69429559_ottawagoodreads/192285673_indigenous_fiction

 

Works by Leanne Betasamosake Simpson by OttawaGoodReads

Writings by Leanne Betasamosake Simpson, a Michi Saagiig Nishnaabeg scholar, writer and artist. #staffpicks #indigenous