You are here

Les Jeux Olympiques et mon Sony Reader (deuxième partie)

23/03/2010

     Je suis de retour de mes vacances à Vancouver et c’était une expérience inoubliable. C’est une très belle ville rendue encore plus merveilleuse grâce aux Olympiques et l’atmosphère qui entour un tel événement. Malheureusement, avec toutes les activités sportives (et sociales) disponibles aux touristes, je n’ai consacré qu’une petite montant de temps à utiliser mon lecteur de livres numériques (lecteur de poche).

     Néanmoins, j’étais impressionné. J’avais des doutes, mais la lecture sur l’écran se fait très bien, même s’il faut souvent agrandir la police de caractères. De plus, la navigation d’une page à une autre est intuitive et facile et la pile (qui peut être rechargée en le connectant avec un port USB) à une longue durée.

     Pourtant, il y a deux choses qui pourraient êtres améliorés avec le Sony Reader : a) une navigation qui se fait plus vite (je trouve que la « tournure » de pages est un peu lente), b) un écran qui s’allume. Présentement, il n’y aucun moyen d’éclairer l’écran sans avoir une source de lumière externe. C’est possible d’acheter une petite lumière qui s’attache au Sony Reader, mais pourquoi pas avoir une source de lumière interne?

     Malgré ces petits dérangements, j’aime bien mon Sony Reader et je vais continuer à l’utiliser, surtout en voyageant.