You are here

Santé du cerveau

06/09/2019

 

Comme le disait Abraham Lincoln : « Ce qui compte, ce ne sont pas les années qu’il y a eu dans la vie, mais la vie qu’il y a eu dans les années. »

En cette ère de quantification systématique, il est intéressant de se demander comment mesurer la vie dans vos années.

Lorsque des scientifiques demandent à des personnes de 50 ans ce qui compte pour elles, elles ont tendance à mentionner des indicateurs subjectifs comme la sécurité financière, des relations sociales positives, le sentiment d’accomplissement, la résilience, la spiritualité et la satisfaction générale dans la vie.

Parmi ces éléments, j’aime la satisfaction générale comme outil de mesure, car elle est assez général pour englober ce qui important le plus dans la vie des gens, ainsi que différentes perspectives.

Alors que faites-vous pour atteindre cette satisfaction de vie?

Pour être généralement satisfait, il est essentiel de prendre soin de son cerveau pour favoriser une bonne santé cérébrale, bien vieillir et avoir de la vie dans ses années,

Pour ce faire, vous devez vous concentrer sur six facettes de votre vie : l’activité physique, l’alimentation, l’activité mentale, la socialisation, la spiritualité, et la passion et le sentiment d’accomplissement. Vous trouverez de plus amples renseignements à ce sujet sur le site Web de Fit Minds, tandis que les lignes qui suivent porteront sur la stimulation mentale.

 

Stimulation mentale

 

L’engagement quotidien à des éléments nouveaux et complexes contribue à la bonne santé du cerveau; notamment, l’apprentissage entraîne une série de réactions neurophysiologiques qui modifient la chimie et les systèmes neuronaux, ainsi que la fonction cérébrale. L’introduction à des éléments nouveaux et complexes peut aussi favoriser la formation de nouveaux neurones (neurogenèse).

 

Ces réactions à l’apprentissage ont été démontrées dans une étude réalisée auprès d’étudiants en médecine de l’Université de Hambourg. Les sujets ont subi trois examens par imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf), respectivement effectués avant, pendant et après leurs examens finaux. Les chercheurs ont constatés qu’au cours de cette période de six semaines, le cerveau des sujets avait pris de l’expansion.

 

Nul besoin d’étudier en médecine pour développer son cerveau : il faut simplement prendre part à des activités stimulantes sur le plan intellectuel.

 

Ce qu’il faut retenir, c’est que les activités nouvelles et complexes varient d’une personne à l’autre : vous devez faire des activités qui vous conviennent. Par exemple, vous pouvez apprendre une nouvelle langue, essayer un nouveau patron de tricot ou se refamiliariser un instrument de musique. L’important, c’est de trouver une activité intellectuellement motivante et stimulante.

 

Si vous souhaitez ajouter un exercice cérébral à votre routine, inscrivez-vous sur notre site Web pour participer à des jeux quotidiens qui gardent le cerveau stimulé.

 

L’activité physique, les relations sociales, l’alimentation, la spiritualité, la passion et le sentiment d’accomplissement favorisent aussi une bonne santé du cerveau. Il faut bien vous informer sur ces facettes pour savoir comment vos choix influent sur votre vieillissement et la vie dans vos années.

 

Auteure : Nicole Scheidl de Fit Minds.

 

Photo par Robina Weermeijer de Unsplash.