Amélioration des succursales

La Bibliothèque publique d’Ottawa (BPO) compte 33 succursales dans le grand secteur géographique d’Ottawa, du centre-ville aux zones urbaines de la Ceinture de verdure, en passant par les secteurs suburbains et ruraux.

La BPO a adopté un cadre pour ses installations, qui :

  1. indique au personnel comment s’assurer que les installations existantes sont adéquatement entretenues, modernisées ou rénovées de manière à offrir des services modernes répondant aux besoins des clients;
  2. décrit et définit où et quand les nouvelles installations de la bibliothèque seront construites.

Ce cadre a été précisé dans un rapport présenté au conseil d’administration (C.A.) de la BPO le 6 septembre 2016.

Cadre pour les installations

Voici les catégories d’activités prévues dans le cadre pour les installations :

  1. Améliorations au cycle de vie des bâtiments existants

    • Remplacements périodiques nécessaires à l’entretien des installations (p. ex., tapis, toiture, système de chauffage, ventilation et climatisation).
  2. Rénovation des bâtiments existants
    • Sections de bâtiments ayant besoin de rénovations pour la prestation de services particuliers (p. ex., identification par radiofréquence, fablab).
  3. Modernisation des bâtiments existants
    • Bâtiments vieillissants où il n’est plus possible d’offrir des services de bibliothèque modernes.
    • Succursales mal conçues et bâtiments se faisant trop petits pour la collectivité qu’elles servent.
  4. Nouveaux bâtiments
    • Requis dans les zones mal desservies où il y a une importante croissance de la population.
    • Financement provenant des redevances d’aménagement et des budgets de fonctionnement.

Améliorations au cycle de vie des bâtiments existants

La Ville d’Ottawa accorde un financement annuel pour le renouvellement du cycle de vie et les travaux de remplacement dans les bâtiments existants. Les projets relatifs au cycle de vie comprennent divers travaux, liés notamment au remplacement de la toiture, à la préservation des bâtiments, aux systèmes électriques et mécaniques, aux biens de la propriété, à l’aménagement à l’aide de matériaux inertes, à l’équipement de l’installation et aux travaux urgents non prévus.

Les priorités annuelles et les allocations offertes aux programmes sont établies par la Ville pour tous les secteurs de services, y compris la BPO.

Rénovation des bâtiments existants

La BPO a entrepris en 2012 un programme de modernisation de ses succursales afin de convertir sa collection et tous les aspects du traitement et de l’emprunt des documents à la technologie d’identification par radiofréquence (RFID), dont voici les éléments clés : postes de prêt libre-service, nouvelles barrières de sécurité, chutes à livres reliées à un système de tri automatique et points de service uniques. Ce programme échelonné sur plusieurs années se terminera dans les dernières succursales d’ici le début 2018.

Modernisation des bâtiments existants

Le 14 mai 2012, le C.A. de la BPO a approuvé le rapport du Comité de planification des installations (en anglais seulement), dans lesquelles figuraient les huit succursales prioritaires proposées pour la modernisation. Le personnel a reçu la directive d’intégrer ces priorités dans la planification et les mesures de modernisation à long terme pour la période de 2013 à 2021.

La succursale Centrale était la plus grande priorité, et des progrès ont été réalisés dans les travaux pour la remplacer par ce qui deviendra la Bibliothèque centrale d’Ottawa de la BPO.

Les travaux prévus dans trois autres succursales prioritaires de 2012 sont terminés.

En 2013, la BPO a été en mesure d’agrandir la succursale Emerald Plaza en faisant l’acquisition de l’espace commercial adjacent. Pour ce faire, elle a dû rénover une grande portion de l’espace existant, ce qui a permis de créer une succursale beaucoup plus grande et accueillante pour ce vibrant quartier qui en avait bien besoin. La nouvelle succursale agrandie et complètement rénovée, dont la superficie a presque doublé (10 528 pi2), a rouvert ses portes en juillet 2013.

La Constance & Buckham’s Bay Community Association s’est associée à la Direction générale des loisirs, de la culture et des installations de la Ville d’Ottawa et à la BPO pour agrandir son centre communautaire en 2013. Ainsi, la succursale Constance Bay de la BPO, qui ne faisait que 519 pi2, a pu déménager dans un nouveau local de 1 100 pi2, au rez-de-chaussée de la nouvelle annexe. La nouvelle succursale a ouvert ses portes au public le 3 septembre 2013.

La succursale Elmvale Acres (7 493 pi2) a fait l’objet de rénovations en 2013 : elle a été réaménagée, de nouveaux tapis ont été installés, ses murs ont été repeints, et on y a installé du nouveau mobilier et de nouvelles étagères. En 2015, on y a ajouté une nouvelle entrée accessible, des postes de prêts en libre-service et un nouveau carrefour de service pour l’adapter à la technologie RFID. La succursale a rouvert ses portes au public le 9 décembre 2015, au terme de cette deuxième phase de travaux.

Le 6 septembre 2016, le C.A. de la BPO a approuvé les priorités proposées suivantes pour le renouvellement des succursales pour la période de 2016-2021 :

Succursale

Type

Statut de propriété

Année de construction

Plus récente modification

Superficie (pi2)

Travaux requis

Rosemount

Autonome Propriétaire 1918 1982 6 089

Rénovations

Centennial

Autonome Propriétaire 1967 1989 9 744

Rénovations

North Gower

Édifice des Archives Locataire 1972 2016 2 364

Agrandissement de 20%

Orléans

Autonome Propriétaire 1995  -  17 183

Rénovations

 

Nouveaux bâtiments

Une analyse récente de la croissance dans tous les secteurs de la ville d’Ottawa figure dans l’Étude de planification des investissements et de la croissance des installations de la Bibliothèque (2016). Il y est également question des secteurs précis où il faudra prévoir des installations de la BPO au cours des 20 prochaines années.Nouveaux bâtiments

Selon les projections de cette étude, le secteur suburbain sud (Barrhaven et Riverside-Sud) devrait enregistrer une forte croissance. Les secteurs suburbains de l’ouest (Kanata et Stittsville) et de l’est (Orléans) devraient eux aussi connaître une croissance importante, tandis qu’une croissance plus modeste se fera sentir dans les secteurs urbains centraux de la Ceinture de verdure (en raison de la densification). Finalement, de faibles taux de croissance seront également observés dans les secteurs ruraux.

Les besoins ont été déterminés au terme d’une analyse des écarts, qui comparait l’espace actuel occupé par les succursales dans douze zones géographiques avec les besoins futurs selon l’analyse des données sur la croissance. L’écart global devrait atteindre 59 457 pi2 d’ici 2023, et continuer d’augmenter pour atteindre 92 502 pi2 d’ici 2031.

À la lumière des conclusions de l’étude, le personnel a recommandé de résoudre ce problème en construisant de nouvelles succursales dans Riverside-Sud, Orléans et Barrhaven-Sud dès 2018. Il faudra pour ce faire surveiller la croissance de la population et obtenir l’approbation de la Ville pour l’octroi des budgets d’immobilisations et de fonctionnement nécessaires. La construction d’une installation dans le secteur Riverside-Sud est le projet prioritaire de la BPO. Des consultations publiques sur ce projet se tiendront avant et après le début de la phase de conception architecturale.