You are here

Browse our help topics

Trouvez des réponses à des questions fréquentes avec une recherche sur notre base de connaissances.

La Bibliothèque n’est pas responsable des bris causés par le matériel audiovisuel empruntés de sa collection.  Les emprunteurs utilisent le matériel audiovisuel à leurs propres risques.

Lors des périodes les plus achalandées de l’année et au lendemain des jours fériés, il faut parfois jusqu’à trois jours pour traiter le volume supplémentaire d’articles retournés. Ces articles sont antidatés à la date de leur retour et ne font donc l’objet d’aucune amende de retard si leur retour a été effectué avant la date limite. Si des articles demeurent à votre dossier plus de trois jours après leur retour, communiquez avec la succursale où vous les avez retournés.

Il se peut que les articles retournés à la date limite ne soient pas effacés de votre compte immédiatement. Aucune amende ne vous sera facturée, car tous les articles retournés sont antidatés à la date de leur retour lorsqu’ils sont enregistrés. Veuillez ne pas renouveler les articles que vous avez déjà retournés, puisque comme le système ne reconnaît pas que l’article doit être antidaté, il le traitera comme un retard et imposera donc automatiquement un frais de retard.

Les dossiers des comptes en souffrance de 25 $ ou plus sont transmis à une agence de recouvrement.

À compter du 1er janvier 2021, la Bibliothèque publique d’Ottawa (BPO) ne percevra plus de frais pour les articles retournés en retard ni de frais de traitement pour les articles perdus.

Oui, les articles peuvent être retournés à toutes les succursales ouvertes de la BPO pendant les heures d’ouverture ou à un Bibliobus.