Qui regarde?

Cuisine réconfortante

Réchauffez-vous avec nous!

Le mois de janvier marque le lancement d’un nouveau projet pour 2017. Un projet qui vous invitera à porter un regard différent sur nos liens avec les aliments que nous faisons pousser et que nous mangeons. Chaque mois, nous vous proposerons une nouvelle histoire, nous vous ferons découvrir des projets, des événements et des programmes reliés à la culture culinaire de notre communauté et d’ailleurs. Nous vous invitons à venir dans notre cuisine au cours du mois, pour y découvrir ce que nous mijotons, dans tous les sens du terme. Nos idées sont tranquillement passées au percolateur et de bonnes choses remontent à la surface. Avec un livre à la main et un doigt plongé dans le mélange à gâteau, plongez avec nous dans le plaisir d’être au chaud à l’intérieur durant une journée glaciale d’hiver. Si vous êtes de ceux qui préfèrent être dehors en janvier profitant du froid vivifiant et marchant gaiement par-dessus les bancs de neige… venez nous retrouver pour prendre un bon chocolat chaud après l’exercice.

Urn with cakes

Pour bon nombre d’entre nous, le confort du foyer et de la maison nous aide à traverser les mois sombres de l’année. Pour certains, cela se traduit par un bon livre ou un film et un petit coin douillet sur le canapé. Pour d’autres, c’est le temps passé en cuisine, à créer des ambiances chaleureuses et des saveurs alléchantes. Quoiqu’il en soit pour la plupart d’entre nous, la cuisine réconfortante occupe une place importante durant cette saison froide.

Qu’est-ce qui fait qu’un aliment est réconfortant et qu’est-ce qui déclenche ce désir insatiable? Lorsque j’étais jeune, une soupe de tomate et un sandwich au fromage fondu étaient pour moi des aliments réconfortants. Il est vrai que la soupe provenait d’une canne de conserve et que le fromage sortait d’un emballage en plastique. Malgré tout, encore aujourd’hui, lorsque je me prépare une version légèrement améliorée de ce repas (du cheddar vieilli, des tranches épaisses de pain, un soupçon de pesto dans la soupe maison) les mêmes sensations de réconfort s’emparent de moi. La cuisine réconfortante est celle que nous privilégions lorsque nous ressentons le besoin de nous rapprocher des autres ou celui d’être réconforté. Elle nous procure un sentiment de bien-être irrésistible, la plupart du temps subconsciemment. Nous ressentons ce sentiment parce que les plats réconfortants sont associés à des moments, des souvenirs agréables de notre vie, c’est ce qui explique que nous les servons années après années lors des réunions familiales. C’est le souvenir de ces moments réconfortants et agréables qui explique notre soudaine envie pour un macaroni au fromage, lorsque la température descend sous zéro.

Les aliments réconfortants varient selon les cultures et les goûts; la viande de phoque, le kimchi et la paella sont des aliments réconfortants pour certains. Pour moi, c’est la tourtière et la tarte au sucre de ma grand-mère, pour vous ce sont peut-être les galettes de pommes de terre ou les rugelachs qui vous procurent ce sentiment de réconfort. Certains mets réconfortant se découvrent par de nouvelles expériences plutôt que des souvenirs d’enfance. Par exemple, lorsque nous revisitons les premiers plats que nous nous préparions à l’époque où, étudiants, nous essayions d’apprendre à cuisiner loin des jupes de notre mère ou lorsque nous tentons de recréer des mets découvert en voyage. Ces expériences culinaires nous permettent un retour gastronomique dans le temps et l’espace. C’est ce qui nous pousse à tenter pour la énième fois de recréer un véritable gruau écossais.. Le secret était-il dans l’avoine épointée, la durée de trempage ou dans l’ajout de crème? Tant de variations à explorer.

Cuisine réconfortante

Qu’est-ce qui fait qu’un aliment est réconfortant et qu’est-ce qui déclenche ce désir insatiable? Lorsque j’étais jeune, une soupe de tomate et un sandwich au fromage fondu étaient pour moi des aliments réconfortants. Il est vrai que la soupe provenait d’une canne de conserve et que le fromage sortait d’un emballage en plastique. Malgré tout, encore aujourd’hui, lorsque je me prépare une version légèrement améliorée de ce repas (du cheddar vieilli, des tranches épaisses de pain, un soupçon de pesto dans la soupe maison) les mêmes sensations de réconfort s’emparent de moi. La cuisine réconfortante est celle que nous privilégions lorsque nous ressentons le besoin de nous rapprocher des autres ou celui d’être réconforté. Elle nous procure un sentiment de bien-être irrésistible, la plupart du temps subconsciemment. Nous ressentons ce sentiment parce que les plats réconfortants sont associés à des moments, des souvenirs agréables de notre vie, c’est ce qui explique que nous les servons années après années lors des réunions familiales. C’est le souvenir de ces moments réconfortants et agréables qui explique notre soudaine envie pour un macaroni au fromage, lorsque la température descend sous zéro.

Les aliments réconfortants varient selon les cultures et les goûts; la viande de phoque, le kimchi et la paella sont des aliments réconfortants pour certains. Pour moi, c’est la tourtière et la tarte au sucre de ma grand-mère, pour vous ce sont peut-être les galettes de pommes de terre ou les rugelachs qui vous procurent ce sentiment de réconfort. Certains mets réconfortant se découvrent par de nouvelles expériences plutôt que des souvenirs d’enfance. Par exemple, lorsque nous revisitons les premiers plats que nous nous préparions à l’époque où, étudiants, nous essayions d’apprendre à cuisiner loin des jupes de notre mère ou lorsque nous tentons de recréer des mets découvert en voyage. Ces expériences culinaires nous permettent un retour gastronomique dans le temps et l’espace. C’est ce qui nous pousse à tenter pour la énième fois de recréer un véritable gruau écossais.. Le secret était-il dans l’avoine épointée, la durée de trempage ou dans l’ajout de crème? Tant de variations à explorer.

Le livre de Deborah Madison intitulé What We Eat When We Eat Alone nous raconte une autre histoire sur nos préférences en matière d’aliments réconfortants. Les choix alimentaires sont extrêmement personnels et ce n’est que lorsque nous sommes seuls que nous cédons parfois à la tentation de certains plats. Tentation à laquelle nous ne céderions point devant d’autres personnes ou pour être plus franc, une tentation que nous préférons ne pas partager avec d’autres. Le fait que chaque personne à ses propres tentations culinaires, explique pourquoi le risotto qui semble si pénible à préparer pour certaines personnes, s’avère un plat agréable à cuisiner pour d’autres. En effet, le fait de remuer constamment et méthodiquement peut devenir un véritable geste de méditation, qui permet à vos mains de prendre le relais et à votre esprit de rester silencieux. « Enduisez d’abord le riz de beurre dans la casserole, versez une première louche de bouillon puis remuez jusqu’à l’absorption complète. Répétez l’opération jusqu’à ce que le riz ait libéré tout son amidon et qu’il soit épais et crémeux. » Il est évident que le confort peut aussi bien résulter de la préparation que de la dégustation. Le souper ne sera pas prêt immédiatement, toutefois quand il le sera, il sera délicieux. Les instructions et les rituels que nous suivons font autant partie du processus que la fourchette que nous portons à notre bouche. Comme avec le concept danois du « hygge », nous cherchons à rendre non seulement l’hiver, mais également notre quotidien, plus agréable en y intégrant de petits changements qui illuminent les jours sombres. Des couvertures de laine douillettes, des théières remplies de thé parfumé bien chaud et des plats aux épices relevées sont autant d’éléments qui contribuent à faire de notre demeure un lieu accueillant et chaleureux.

Suivre l’une des recettes transcrites de la main de votre mère ou ses annotations griffonnées sur les fiches de recettes Betty Crocker dont vous avez hérité, et qui portent des titres comme « Favoris de la famille » ou « Venez prendre le café », vous assure d’obtenir un plat chaleureux, vivifiant et fortifiant.. Et n’est-ce pas là exactement ce dont nous avons besoin pour passer au travers de cette longue saison?

Crédits

Effets sonores

Musique